24 mai 2013

"Les tendres plaintes", de Yoko Ogawa

Toujours portée par mon envie -qui s'est imposée comme un besoin désormais- de renouer avec la littérature japonaise, c'est vers Yoko Ogawa que j'ai choisi de me tourner. Cette auteure, dont j'ai lu plusieurs romans avec un plaisir jamais démenti, compte pour moi parmi les plus belles plumes féminines contemporaines. J'aime son univers singulier devenu familier, où se mêlent tendresse, nostalgie mais aussi étrangeté : elle peut, avec la même virtuosité (économie et maîtrise des mots), nous faire sourire puis frémir, nous transporter... [Lire la suite]