Bonjour mes lecteurs adorés :)

Comment allez-vous aujourd'hui ? Cela vous tente de prendre un peu de temps pour papoter de tout et de rien ? Après tout, c'est à cela que servent les jours fériés, on peut se prélasser alors qu'on est déjà tout reposés grâce à un bon dimanche-douillet, lire, retrouver des amis, regarder de bons films (j'ai vu ces derniers jours Violette ainsi qu'Un Château en Italie, que je vous recommande ++++) (surtout Un Château en Italie qui m'a positivement étonnée : c'est un film très doux, d'une grande justesse, tendre et fantasque, drôle. A l'image de la vie, des saisons qui défilent. Je suis sous le charme, vraiment, encore toute retournée...) (et cette langue italienne... Hummm !) ou les séries enregistrées toute la semaine durant (nous avons commencé de regarder Top of the Lake, intrigue prenante, acteurs impeccables et paysages absolument sublimes).

Prenez place alors ! Je vais nous préparer une bonne théière ou deux, comme ça, il y en aura pour tous les goûts : d'un côté, un bon thé orange-cannelle, de l'autre, une tisane miel-banane toute douce ; quelques notes de She and Him en guise de fond sonore, quelques gouttes de parfum d'ambiance Veillée et contes d'hiver (un de mes chouchoux de saison), des plaids et des coussins recouvrent de confortables fauteuils tandis que le feu crépite dans la cheminée. Nous voilà partis !

decoration-noel-interieur

Puisque j'ai tendance à radoter, vous avez sans doute remarqué que l'esprit de Noël m'avait déjà gagné, avec quelques semaines d'avance. Ou pas. Il me semble, en effet, qu'il n'est jamais trop tôt pour jouir des multiples plaisirs que les fêtes de fin d'année -mais surtout leur préparation- on a nous offrir. Et je ne comprends jamais ceux qui dissimulent leur mauvaise humeur derrière l'aspect commercial des fêtes. D'une part, depuis quand les gens se révoltent-ils contre l'esprit de consommation et le capitalisme ambiant alors que -très franchement- ils passent leur temps à claquer leur argent dans des stupidités tout au long de l'année, cavalent derrière les lieux à la dernière mode (ce qui les pousse parfois à adopter de ridicules comportements), sont de véritables moutons, totalement uniformisés ? Mais dès que décembre pointe son nez, d'un coup, d'un seul, ces braves gens ont une conscience politique, morale, et tout plein de grandes idées. Le miracle de Noël, sans nul doute. Ahlalala ! Je suis méchante mais ce manque de simplicité agrémenté de vains discours m'agace.

Heureusement, l'esprit de Noël ne se résume pas à "dépenser sans compter". Et, quand bien même, je ne vois pas tellement le problème si le plaisir d'offrir et de partager est au rendez-vous. De mon côté, la chasse aux cadeaux a commencé. Et oui ! J'ai très envie de gâter ma petite Maman et, pour cela, je compte bien prendre mon temps, cibler ses besoins tout en la surprenant ; qu'elle soit comblée, ma Maman !

Tout au long des prochaines semaines, je compte bien profiter des joies noëliennes, c'est sûr ! J'ai, sous le coude, de jolis spectacles prévus, ballets et pièces de théâtre, et de films repérés. Je consacrerai un billet à ce festif carnet de bal ! Mes oreilles seront chouchoutées, bercées par les mélodieuses voix de mes crooners et rockers favoris tandis que des films-doudoux, dessins-animés, comédies musicales, envahiront le salon. Les vitrines sont installées dans les grands magasins haussmanniens ! Quelle joie ! Et le thème aux Galeries n'est autre que La Belle et la Bête ! Il ne reste plus qu'à programmer une balade que je partagerai avec vous. Ma nièce s'est offert un bien beau cadeau : le pass-annuel pour Eurodisney ! Aussi, c'est ensemble que nous irons admirer les belles décorations et goûter l'esprit festif du parc, au courant du mois de décembre. Mais avant cela, j'irai découvrir les illuminations sur les Champs-Elysées (dès le 21 novembre) ; le rendez-vous est déjà pris. Oh ! Côté loisirs créatifs, j'ai suggéré à mon professeur d'arts plastiques que nous fabriquions quelques objets typiquement noëliens, sur plusieurs supports. Il m'a promis de s'en occuper ! Et j'ai enfin trouvé une professeure de tricot : ma Maman, dont j'ignorais totalement le talent caché pour le tricot ET le crochet ! J'ai déjà deux livres et mon petit matériel : y a plus qu'à, les Amis !

salon cheminée

Ne trouvez-vous pas que tricoter à ce petit quelque chose de douillet et apaisant ? Le simple fait de toucher la laine, de voir un projet progresser, se concrétiser, avoir en tête un modèle et lui donner vie, tout doucement,... Comme il me tarde de m'y mettre ! Je sais qu'il y a des tricoteuses parmi vous ! Je serais ravie de connaître votre point de vue sur cette douce activité. Avez-vous un moment favori pour tricoter (ou autres travaux d'aiguilles ?) ? Un fauteuil fétiche ? Une ambiance de prédilection ?

Avoir l'esprit de Noël adoucit l'âme et le coeur et nous en avons tous besoin. Penser aux autres fait un bien fou : j'aime écrire à mes amis, faire des listes de présents, leur envoyer des petits sms et courriels, juste "comme ça". Mais j'ai aussi besoin de penser à moi, après plusieurs mois extrêmement difficiles qui m'obligent à une forme de convalescence. J'essaye vraiment de me détendre et de positiver chaque instant. Aussi, je m'organise un train-train en fonction de ce que me dicte mon corps : fatiguée, je reste à la maison devant une bonne série ou lis quelques histoires issues de mon recueil Bouillon de poulet pour l'âme, je me plonge dans un magazine (j'ai ressorti le Beaux-Arts d'octobre : fabuleux, avec ses dossiers sur La Renaissance et le rêve, Vallotton, Désirs et volupté,... que des expositions que j'ai prévu de visiter ces jours-ci) ou un roman jeunesse (le troisième tome des aventures de Madame Pamplemousse aura divinement occupé mon insomnuit de vendredi); réveillée pleine d'entrain, débordante d'énergie, après une bonne séance de lumino, je file au ciné et hante les musées, je me balade dans Paris, fouine dans les librairies, m'offre quelques décorations noëliennes, admire les vêtements d'hiver dans les magasins (grosse envie de shopping toujours pas contentée !). C'est un véritable luxe, j'en ai conscience, mais c'est une hygiène de vie nécessaire.

Qu'avez-vous fait ces jours derniers pour vous, rien que pour vous ? Vous êtes vous offert votre magazine favori ? Une breloque ? Une bougie ? Avez-vous vu un bon film ? Croqué un carré de choco ? Programmé une belle sortie ? Un massage en institut ? Un rendez-vous chez le coiffeur ? Ecrit à un ami ?

Des petites choses anodines qui ont toute leur importance !

Ces petits trucs qui font briller les yeux et enflamment les coeurs tendres ont jalonné ma semaine passée et parmi ces douceurs, je tiens à souligner le lancement du challenge organisé par l'adorable MyaRosa. Toute l'année, son blog est une véritable mine d'or : que de pépites livresques découvertes grâce à elle ! Et vous pouvez être certains d'être toujours très bien accueillis si l'envie vous prend de tourner les pages de son précieux carnet de lecture.

Je trouve l'idée de son challenge de Noël fabuleuse et les raisons qui l'ont poussée à l'organiser très justes, tendres et nobles : Mya souhaite que tout le monde se fasse plaisir, que l'on partage nos découvertes et tranches de vie, sous le signe des fêtes de fin d'année, en écoutant nos propres envies. Aussi, si un programme est proposé, libre à nous de le suivre. Lectures, films, musique, recettes,... seront partagés au fil des prochaines semaines : je vous invite à retrouver toutes les dates dans le billet détaillé de Mya.

village-de-Noel

Il est évident que je me suis aussitôt inscrite ! Et j'espère sincèrement que nous serons nombreux à honorer ce challenge qui sera assurément une très belle occasion de nous retrouver de manière -certes, virtuelle- mais conviviale. L'un n'empêche pas l'autre. Faisons-nous plaisirs tous ensemble, mes Doux, laissons les romans de Noël, les jolis albums pour enfants nous réjouir, décorons nos intérieurs, pensons à nos proches, au menu du réveillon, partageons nos impressions sur les films de fin d'année, sur les spectacles enchanteurs à l'affiche. Allons de réjouissances en découvertes tous ensemble, autour de succulents breuvages, bercés par les effluves épicées de bougies gourmandes.

L'esprit de Noël se vit et se partage et, grâce à Mya, je dois dire que je me sens déjà beaucoup moins seule dans mon petit "délire" !

Je vais vous laisser mes Doux, car l'heure tourne et de chouettes bulles de douceur nous attendent tous ! Pour ma part, je passe la journée avec mon ami, pour un marathon-ciné. Au programme, Il était temps, suivi d'Inside Llewyn Davis : une comédie-romantique so british (par le réalisateur de Love Actually et Quatre mariages et un enterrement) et le dernier-né des frères Coen, de quoi nous assurer de bien bons moments. Entre deux, nous profiterons sans doute d'un thé et programmerons nos futures escapades hivernales, puis irons faire un peu de shopping : j'ai repéré, dans un magasin de loisirs créatifs, des décorations de Noël à faire soi-même ! Youpi !

Je vous dis à très vite, mes très Chers, pour plein de billets emplis de douceurs. Nous parlerons cocooning, littérature, cinéma, exposition et -bien entendu- de Noël :)

 

challenge christmas