Coucou mes Doux :)

En cette fin de journée, j'avais envie de prendre une petite pause en votre compagnie, autour d'une chaude tisane, banane-miel qui reste ma préférée du moment. Hummmmm ! Comment se déroule votre week-end ? La neige a-t-elle métamorphosé les paysages qui vous entourent ? A Paris, ce n'est pas encore le cas ; nous avons même eu une semaine assez grisounette-pluvieuse... Pas très engageante, si vous voulez mon avis. La preuve, je suis très peu sortie, seulement mercredi pour découvrir le film de Guillaume Gallienne, Les garçons, Guillaume, à table ! que j'ai beaucoup aimé ! Cela n'a rien détonnant, cet homme est tout simplement par-fait ! Quel acteur et quelle intelligence, drapée dans une précieuse humilité. Je l'aimais dans son émission radiophonico-littéraire ça peut pas faire de mal, je l'ai adoré sur grand écran, dans cette adaptation plus que réussie de son propre spectacle. Humour, tendresse, dynamisme, raffinement,... Tous les ingrédients indispensables pour un excellent moment.

guillaume

Aussi, après cette semaine très casanière -au cours de laquelle j'ai dévoré les livres, dont un grand coup de coeur pour Kenny et le dragon, par l'un des auteurs des Chroniques de Spiderwick- j'ai eu envie de commencer ce week-end par une petite virée.

Après une excellente nuit -Amen !-, la matinée commence avec quelques contes de Noël extraits du petit recueil Folio, Au pied du sapin. Les invités du jour : Daudet, Maupassant, Dickens, Balzac,... C'est, en cette période, le parfait livre de chevet, dans lequel piocher quelques douces lectures, lorsque le temps presse. Un petit-déjeuner tout parfumé m'attend ensuite ; le jus de la clémentine, la chaleur du thé bergamote-jasmin, l'indispensable cannelle pour saupoudrer un simple yaourt blanc qui devient -comme par magie- un régal ! Le tout devant un épisode de Once upon a time. Je suis fin prête pour les trois qui seront diffusés ce soir ! Puis une douche cacao-orange, quelques gouttes d'Encens Flamboyant, cardamome, baie rose, résine d'encens,... des notes envoûtantes qui me transportent dans la sainte enceinte d'une vieille église. Un collant de laine enfilé sous un slim, des semelles chaudes et douillettes dans mes croquenots, une large écharpe en laine et cachemire jetés sur les épaules ainsi que l'indispensable bouteille de thé à l'orange glissée dans mon sac et me voilà partie !

Oh mais non ! Pas tout de suite ! Le facteur est passé et, là, sous mes yeux étonnés et pétillants, la commande que j'ai passée hier ! Autant dire que je ne m'attendais pas à une telle rapidité. Son contenu rendra le retour au foyer encore plus plaisant car, en plus de quelques cadeaux pour ma chère Maman, se sont faufilées deux trésors noëliens : Tendre veillée, de Scarlett Bailey, une romance de saison repérée chez Mya, ainsi que Mon Noël avec les Fées, un très joli album proposant jeux et activités, stickers, décorations de Noël pour patienter jusqu'au 25 décembre en compagnie de Clochette et ses amis ailés !

IMG01333-20131123-1648

Je pars le coeur tout léger en direction du cinéma. Mais avant de découvrir le nouveau long-métrage signé Polanski, je marque quelques arrêts : librairie, magasins de vêtements (rholalala ! je sens que je vais craquer pour un ou deux pulls bonhomme de neige ou Père Nono, sans parler des adorables bonnets et grandes chaussettes d'intérieur !), boutiques de décoration et de parfums. Je trouve un nouveau cadeau pour Maman -youpi !- et fais de bonnes affaires dans ma librairie préférée : le dernier tome de la trilogie d'Anna Godbersen (ayant beaucoup aimé Tout ce qui brille suivi d'Une saison à Long Island, je ne pouvais résister à ce final qui me tendait ses pages pour 5 euros !), et la suite de Coeur d'encre, de Cornelia Funke (pour l'euro symbolique !). De jolies déco pour le sapin et zou, je pousse la porte du cinéma pour la première séance du matin, la meilleure, celle où on est bien tranquille !

La Vénus à la fourrure se révèle jubilatoire ! J'en attendais beaucoup, en tout confiance (les deux acteurs figurent parmi mes favoris, quant au réalisateur, que dire sinon qu'il fait preuve de génie, film après film), et n'ai pas été déçue, bien au contraire. Amalric est hypnotisant quant à Emmanuelle Seigner, elle est aussi éblouissante et féline que dans le clip de Death in Vegas, Hands around my throat (l'ambiance SM lui va drôlement bien, dirait-on ^^). Le scénario est virtuosement vertigineux et le dénouement absolument diabolique. Quel grand moment de cinéma mes Chers, un des plus impressionnants de cette année.

cinema-venus-fourrure

De retour à la maison, tandis que les rues du Faubourg sont beaucoup plus animées, la foule quelque peu étourdissante, c'est une bonne soupe-maison qui me réchauffe devant le replay de Témoin muet, adaptation d'un roman d'Agatha, la seule et unique, et diffusé hier soir sur France 2. Un vrai petit plaisir, notamment grâce à la présence des deux acteurs, Samuel Labarthe et -SURTOUT- Blandine Bellavoir, qui incarne une irrésistible Alice Avril. Ah ! Comme j'aime ce personnage, mes Chers !

Il est à peine 17 heures et la nuit a déjà bien assombri mon salon qui fleure bon la bougie, Fruits confits. Je vais donc m'y attarder et me plonger dans ma romance de Noël ! Je me réserve pour plus tard l'épisode de Noël de Fais pas ci, fais pas ça, une série que je ne suis pas du tout, j'ai seulement vu quelques épisodes (le ton m'apparaît toujours un poil trop hystérique, Valérie Bonneton est toujours en train de hurler, non ?), mais le noëlien ne se manque pas !

Une bien belle journée que ce samedi, réjouissante et reposante, qui annonce un dimanche tout aussi plaisant. Oh oui alors ! J'espère pouvoir faire un saut de puce par ici, afin d'y déposer quelques chaleureuses pensées pour vous, mes Doux, et prendre de vos nouvelles :)

En attendant, je vous embrasse bien fort et vous souhaite un merveilleux week-end.