flocons-d-amour-96198

Bonjour mes Doux :)

Alors que je souhaitais vous souffler un bon conseil pour une lecture tendre, hivernale et noëlienne -afin de faire honneur au challenge de Mya-, je me retrouve à troquer mon costume de Mère Noël contre celui de Mère Fouettarde pour vous parler de cet ouvrage à la couverture délicieuse, qui m'attirait depuis plusieurs mois.

Le charme n'a vraiment pas opéré, malheureusement. Pourtant, Flocons d'amour a plus d'un atout derrière cette trompeuse apparence...

D'une part, sa structure qui m'a positivement étonnée car je pensais qu'il s'agissait d'un roman. Que nenni : Flocons d'amour est un recueil regroupant trois nouvelles, de trois auteurs, John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle ; trois nouvelles à travers lesquelles les personnages (tous adolescents) se croisent, à la manière d'un film chorale, et se retrouvent -presque au grand complet- dans les derniers chapitres.

Tous vivent, au cours de ces 24 et 25 décembre, des histoires d'amour, ruptures, rencontres, réconciliations : les "je t'aime" sont donc au rendez-vous, tandis que dehors, les flocons ne cessent de tomber sur la petite ville de Gracetown où certains vivent, d'autres sont bloqués.

 

L'idée de départ est donc très séduisante puisqu'elle permet d'installer une véritable atmosphère hivernale et festive, entre la neige, les préparatifs de Noël, les petits cafés (à vrai dire, une Waffle house et un Starbucks... Mouais...), et romantique.

Malheureusement, si la première nouvelle -signée Maureen Johnson, seule auteure parmi les trois dont j'ai lu quelques romans- est vraiment très sympathique -l'histoire d'amour est mignonette mais pas mièvre, l'ambiance chaleureuse, l'humour pétillant et la plume légère-, la deuxième met en scène un trio d'amis (deux gars, une fille) assez insupportable, qui se traitent de "trouduc" à tout bout de champs, se taquinent assez vilainement (sur la taille des seins, de la quéquette,... ça vole bas) au fil d'une intrigue qui se veut sans doute dynamique, aventureuse mais demeure ennuyeuse, tout comme la part de romantisme qui reste très fadasse. Je comptais sur la troisième nouvelle pour remonter le niveau... Ouf ! Les premiers chapitres sont plaisants (trois copines, un coeur brisé, un suicide capillaire,...) mais très vite, le ton et l'histoire m'ont déplu (trop d'agressivité envers le personnage principal, une jeune fille au coeur brisé, subissant le jugement permanent de son entourage).

Beaucoup trop de facilités, des histoires auxquelles on ne croit pas, un humour trop "vulgaire" à mon goût, un sérieux manque d'imagination et de tendresse, des personnages creux, auxquels on ne s'attache pas (ils sont même assez antipathiques), des relations amoureuses trop attendues, qui ne charment pas, n'émeuvent pas. C'est vraiment dommage car j'aurais aimé -et il aurait été tout à fait possible- de passer un merveilleux moment à Gracetown mais, manifestement, les auteurs ne sont pas de bons guides.

Cette triste expérience ne m'a pas pour autant découragée et je me suis empressée de lire une autre romance de Noël, Tendre Veillée, qui fût un véritable coup de coeur. Comme quoi, tout est possible au beau pays des livres :)

Des bises floconneuses :)

challenge christmas