Bonjour mes Doux,

Pour me faire pardonner mon billet peu encourageant concernant Flocons d'amour, je vous propose -pour bien commencer le week-end- un roman de Noël aussi drôle que tendre que j'ai dévoré en quelques heures.

A peine l'avais-je repérée dans la sélection de Mya, cette jolie couverture tombait dans ma besace. Pourtant, je ne suis pas une adepte de la romance -mais on dirait bien que c'est en train de changer car j'ai relevé tout plein de titres chez les unes et les autres qui me donnent très envie de me vautrer dans la douilletterie des sentiments-. Ceci étant, si Tendre veillée m'a autant enthousiasmée, je pense que c'est parce qu'il s'agit avant tout d'un roman noëlien, pas uniquement romantique.

En effet, cette tendre comédie britannique nous parle d'amour mais tout autant de l'amitié, des liens familiaux, de la communauté, de la solidarité,... C'est un roman profondément humain et généreux qui met en scène une très belle galerie de personnages, pas seulement des couples en devenir ou au bord de la rupture.

Tendre veillée de Scarlett Bailey

Tout commence début décembre lorsque Lydia découvre dans le tiroir à chaussettes de l'homme qui partage sa vie depuis quelques mois, LA fameuse boite bleu turquoise, contenant la bague de fiançailles Tiffany dont toutes les jeunes femmes rêvent, surtout notre Lydia qui a pour livre de chevet Diamant sur canapé de Truman Capote. Une découverte qui, au lieu de la mettre en joie, la trouble profondément : aime-t-elle vraiment Stephen ? Au point de l'épouser ?

Une remise en question déstabilisante que Lydia traîne dans les valises qu'elle dépose dans la magnifique chambre du Heron's Pike Hotel, tenu par l'une de ses amies, Katy, et son mari. Ces deux-là, mariés-deux enfants, ont décidé de changer de vie et de quitter la trépidante Londres pour transformer cette vaste demeure victorienne en maison d'hôte.

La description de l'hôtel est un premier ravissement pour nous, lectrices amoureuses des romans d'ambiance. 

"Quand la nouvelle demeure de ses amis fut enfin en vue, elle brillait comme un phare. L'endroit était si joli que Lydia eut presque l'impression d'avoir été transportée dans l'une de ces cartes de Noël de son enfance, celles qui dépeignaient toujours un paysage enneigé et étaient couvertes de paillettes. (...). De leur position privilégiée, la maison elle-même semblait vibrer de chaleur, baignée dans la lumière théâtrale des projecteurs qui jetaient des ombres du haut de ses fausses tours gothiques et de ses remparts. Touche finale savamment conçue, la porte d'entrée lambrissée peinte en rouge était parfaitement éclairée pour mettre en valeur la couronne faite main qui y était suspendue, hérissée de houx, de rubans brillants en tartan, de bâtons de cannelle et d'oranges séchées."

Après cette présentation, on n'a qu'une seule envie, passer cette porte rouge pour se réfugier dans la chaleur de cet admirable foyer. Lydia, tout comme nous, s'attend à y trouver de quoi vivre un Noël parfait, le Noël dont cette jeune avocate -ayant connu une enfance difficile, entre des parents qui se déchiraient- rêve depuis toujours.

Son amoureux, ses meilleures amis, du bon feu dans la cheminée, des chants d'enfants, des paquets scintillants, du bon vin et du chocolat chaud, un chien roulé en boule au coeur d'un chaleureux salon meublé de bois et de cuir, illuminé à la bougie,... La neige qui ne cesse de tomber et transforme le petit village en paradis :

"une neige immaculée coiffait chaque toit et tapissait les montagnes environnantes, scintillant sous un ciel bleu et limpide, accentué par une demi-lune fantomatique pointée vers le haut."

Un Noël parfait à portée de mains sauf que...

Débarque le reste de la troupe : Alex, mariée et enceinte jusqu'au cou, victime de ses hormones en folie et Joanna, pétillante rouquine, présentatrice télé pour qui le glamour n'a aucun secret, accompagnée de son tout nouveau petit ami qui n'est autre que Jack, l'homme dont Lydia est tombée éperdument amoureuse le temps d'un été.

Surprise !!

En outre, si le cadre que propose Heron's Pike est idyllique, très vite, les catastrophes s'enchaînent : le fourneau sans lequel cuisiner le repas de Noël se révélera mission impossible rend l'âme, tout comme la chaudière, tandis que la neige paralyse le village. Par chance, l'un des voisins a de l'or dans les doigts et accepte d'aider ceux qu'ils considèrent comme d'incapables citadins. En effet, si Will se révèle tout à fait charmant ("baisable" pour reprendre le terme employé par Lydia, super gaffeuse ^^), il n'en est pas moins ronchon, brut de décoffrage et pas très à l'aise au milieu de cette bande de joyeux drilles, surexcités. Il observe la petite bande d'un oeil plein de cynisme, lui qui est un gars du coin, authentique et humble aimant travailler le bois, restaurer les vieilles demeures sans trahir leur passé, leur histoire. Will m'a beaucoup fait penser à Aidan, l'amoureux de Carrie Bradshaw, dans Sex and the City, ainsi qu'à Luke, de Gilmore Girls. Vous voyez, genre épaisse chemise à carreaux et grosses pompes, paluches massives et airs grognons qui cachent un coeur tout tendre d'homme fragile... Aaaaahh ! De quoi faire succomber toutes les dames de l'assemblée, n'est-ce pas ?!

luke-lorelai-gilmore-girls-06-messenger-nothing

J'ai beaucoup apprécié que l'auteure mette en scène des femmes à différents stades de leur vie de couple : la naissance du grand amour, avec Joanna, l'appréhension du premier enfant pour Alex, les difficultés du mariage avec Katy. Cela permet d'aborder plusieurs problèmes mais surtout de créer maints rebondissements. Par ailleurs, les liens qui unissent les quatre amies sont très émouvants. Elles se sont rencontrées lors de leur premier semestre à l'université et n'ont jamais cessé d'être présentes, les unes pour les autres. Ce séjour noëlien, entre révélations et catastrophes, sera une nouvelle occasion pour elles de prouver la solidité de leur amitié et leur respect. Enfin, Tendre Veillée est également un roman qui nous parle de la vie dans un petit village, avec ses habitants et son pub, un lieu de vie accueillant et chaleureux, où tout le monde se retrouve.

luke-lorelai-gilmore-girls-13-questionable-morals

Un roman très complet et fort bien écrit (traduit) qui ne se contente pas d'évoquer les tourments des coeurs. C'est bien là, à mon sens, ce qui fait son charme et sa parfaite réussite.

Il a également pour atout -comédie so british oblige- une décapante dose d'humour !! Les filles n'ont pas leur langue dans leur poche et sont loin d'être soumises à leur compagnons. Femmes de têtes et d'action, toutes ont de lourdes responsabilités au quotidien et ont appris à se défendre (elles se montrent d'ailleurs un peu aggressives à mon goût, parfois, et les "gros mots" vont bon train...)). Leurs moitiés ne sont pas en reste, surtout lorsque tout ce petit monde tente de se réchauffer à grandes gorgées de vin chaud ! Impossible de ne pas penser à notre célibattante préférée, Bridget Jones et sa bande d'amis, toujours partants pour festoyer ! 

BridgetJones20

Je n'avais pas du tout envie de terminer cette lecture, tellement attachante et douillette, pleine de bonne humeur. J'aurais aimé suivre Lydia et ses amies pendant des semaines et des mois. Aussi, je me suis réjouie de l'épilogue nous permettant de retrouver les personnages un an plus tard, suivi d'un entretien fort sympathique avec l'auteure. De quoi faire durer le plaisir :)

Humour, romantisme, amitié et chaleur humaine sont les ingrédients de ce parfait roman de saison, à lire confortablement installé sous un doux plaid, une boisson chaude parfumant l'atmosphère. Un régal :)

challenge christmas